Les types de poissons pour bassin aquatique

Quelles variétés de poisson pour un bassin aquatique ?

Utiles pour décorer et apporter de la vie au bassin aquatique, les poissons adaptés à ce milieu sont nombreux. Parmi les variétés les plus célèbres et les plus faciles à se procurer, vous avez le choix entre les carpes Koï de différentes couleurs, les poissons rouges comme le Sarasa ou le Shubunkin aux touches nacrées et les esturgeons pour leur haute capacité de survie. Quelques rappels sur les spécificités de chaque type de poisson pour bassin aquatique.

Les Koï pour orner le bassin aquatique

Poisson d’eau douce d’origine asiatique, la carpe Koï est obtenue à partir de processus de croisement de sous-espèces de carpe commune comme le Cyprinus carpio carpio Linnaeus. Suivant ses couleurs, et les nuances de rouge et de blanc, de noir ou de jaune visible sur le poisson, il existe plusieurs variétés comme le Kohaku qui se reconnait à sa grande taille et son aspect bicoloré. Pacifiques et grégaires, les Koï s’adaptent parfaitement à la vie en bassin aquatique et se nourrissent essentiellement de végétaux. Leur durée de vie moyenne est de 18 à 20 ans lorsque ces poissons de bassin aquatique se développent dans de parfaites conditions.

Le Sarasa, le Shubunkin et les Esturgeons pour bassin aquatique

Poisson rouge aux couleurs impressionnantes, le Sarasa est particulièrement robuste et se contentera des insectes qu’il pourra attraper à la surface du bassin pour se nourrir. Pour reconnaitre le Sarasa, tenez-vous à sa couleur de base rouge, sa queue simple et ses taches blanches. Sa taille peut atteindre les 20 cm et il a une durée de vie de 15 à 25 ans. Quant au Shubunkin, il s’agit toujours d’une variété de poisson rouge, mais qui dispose d’écailles transparentes ou métalliques, ornant des taches orange, rouges, noires, bleues ou nacrées. Vient ensuite l’esturgeon pour bassin aquatique, un poisson à l’apparence préhistorique de grande taille (jusqu’à 6 mètres) et qui vit jusqu’à 50 à 100 ans. L’esturgeon nécessite de l’espace et pourra se développer dans un bassin de profondeur de 120 cm au minimum, et avec un nombre limité de plantes.