Les techniques d'épuration naturelle du bassin aquatique

Secrets de réussite d’un bassin de jardin naturel

Servant de coin d’eau naturelle, le bassin de jardin devient l’attraction phare de cet espace de verdure. Et pour une touche authentique très appréciée par la faune et la flore qui viendront s’y installer, le bassin aquatique sera meilleur avec un système d’épuration biologique à base de plantes aquatiques.

La filtration biologique du bassin aquatique

En complément de la pompe indispensable pour éliminer les déchets, le bassin aquatique peut être équipé d’un système de lagunage destiné à fournir une filtration biologique. C’est là qu’interviennent les plantes aquatiques aux vertus épuratrices comme les plantes flottantes, oxygénantes et les variétés pour berges. À noter que la partie dédiée au lagunage représente 40 % de l’ensemble du bassin aquatique de 50 cm de profondeur et sera constituée d’un ensemble de plantes aquatiques, d’algues, de zooplancton et de bactéries. Parmi les bons choix pour filtrer de manière naturelle votre bassin aquatique, vous avez le populage des marais, le papyrus, la jacinthe d’eau et le roseau commun. Pour limiter la prolifération de ces plantes de jardin, il vaut mieux les mettre dans des pots ou des paniers préalablement remplis avec du substrat constitué de 2/3 de terreau de jardin, de 1/3 de terreau universel et d’engrais (fumier, algues).

Aménager une zone de régénération dans le bassin de jardin

Parce qu’un bassin de jardin s’organise en différents niveaux, la zone de régénération est composée de plantes aquatiques spécifiques. C’est le cas du jonc fleuri aux propriétés épuratrices, de la sarracénie qui est une plante carnivore efficace pour éliminer les insectes, l’élodée pour ses capacités oxygénantes et filtrantes. À noter que certaines plantes flottantes ne supportent pas les jets d’eau et il vaut mieux les ménager si vous avez l’intention d’ajouter ce genre d’équipement pour embellir votre bassin de jardin.